Fernando Pessoa et la symbolique

Fernando Pessoa et la symbolique

citation-le-zero-est-la-plus-vaste-des-metaphores-l-infini-la-plus-vaste-des-analogies-l-existence-le-fernando-pessoa-150986

 

Sagesse d’un écrivain contemporain

Sagesse d’un écrivain contemporain

  • 13772303-grand-sphinx-de-gizeh--gizeh-en-egypte-au-cours-des-ann-es-1890-la-gravure-de-cru-vieux-illustration

    « Il faut garder en mémoire nos rêves, avec la rigueur du marin qui garde l’œil rivé sur les étoiles. Ensuite, il faut consacrer chaque heure de sa vie à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour s’en rapprocher, car rien n’est pire que la résignation. »

Gilbert Sinouhé

Source: Flickr

Jean Cocteau: Sagesse d’un poète

Jean Cocteau: Sagesse d’un poète

 » Ce que l’on te reproche, cultive-le« 

Source: Flickr

Archéphanie: VERS LE FUTUR!

Archéphanie: VERS LE FUTUR!

Source: Flickr

« Héros, savant, artiste, apôtre, aventurier,

Chacun troue à son tour le mur noir des mystères

Et grâce à ces labeurs groupés ou solitaires,

L’être nouveau se sent l’univers tout entier ».

(Emile Verhaeren, poème « Vers le futur »)

OCTAVE MIRBEAU: LA PLUME et le VENIN

OCTAVE MIRBEAU: LA PLUME et le VENIN

images(Les 21 jours d’un neurasthénique)

 

« L’été, la mode, ou le soin de sa santé, qui est aussi une mode, veut que l’on voyage. Quand on est un bourgeois cossu, bien obéissant, respectueux des usages mondains, il faut à une certaine époque de l’année, quitter ses affaires, ses plaisirs, ses bonnes paresses, ses chères intimités, pour aller, sans trop savoir pourquoi, se plonger dans le grand tout. (…)

Certes, le cœur n’y est pas toujours, à se déplacer, on peut même dire qu’il n’y est presque jamais, mais on doit ce sacrifice à ses amis, à ses ennemis, à ses fournisseurs, à ses domestiques, vis-à-vis desquels il s’agit de tenir un rang prestigieux, car le voyage suppose de l’argent, et l’argent toutes les supériorités sociales ».

Jacques Sternberg: Si près d’aujourd’hui…

« Il n’y a que deux catégories dans la société moderne: les vendus et les invendables ».

%d blogueurs aiment cette page :